Plaidoyer pour la dissolution du parti socialiste

Le parti socialiste, au pouvoir en France, parti au pouvoir mais désavoué (preuve en est de ses défaites électorales à répétition) enchaîne les réformes qui s’opposent à la volonté du peuple français. Nous allons vous présenter certains points de ses actions, qu’une justice indépendante devrait condamner.

Consignes de vote strictes aux parlementaires

Au nom de l’unité du groupe, le parti socialiste donne des consignes de vote auxquelles leur députés sont tenus d’obtempérer au risque de sanctions internes. Les initiatives personnelles des députés PS leur valent également des sanctions. La constitution dit :

Titre IV LE PARLEMENT, ARTICLE 27. Tout mandat impératif est nul.Retour ligne automatique
Le droit de vote des membres du Parlement est personnel.Retour ligne automatique
La loi organique peut autoriser exceptionnellement la délégation de vote. Dans ce cas, nul ne peut recevoir délégation de plus d’un mandat

Première conséquence, dans le cadre du vote de la motion de censure, la moitié des députés n’est pas 289, mais la moitié de 289 (député non socialistes, puisque ces derniers sont contraints, donc leur vote invalide). Il faut donc atteindre 145 suffrages pour que la majorité absolue des candidats en état de voter soit atteinte, or 234 députés l’ont votée. Monsieur Valls veuillez partir !

L’autre conséquence majeure est que le Parti Socialiste par son action commet une action contre la constitution française ; et à en croire le code pénal, le Parti Socialiste avec ses agissements cherchant sciemment à transgresser la loi, devrait être condamné au titre d’association de malfaiteurs.

Constitue une association de malfaiteurs tout groupement formé ou entente établie en vue de la préparation, caractérisée par un ou plusieurs faits matériels, d’un ou plusieurs crimes ou d’un ou plusieurs délits punis d’au moins cinq ans d’emprisonnement.Lorsque les infractions préparées sont des crimes ou des délits punis de dix ans d’emprisonnement, la participation à une association de malfaiteurs est punie de dix ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende.

Lorsque les infractions préparées sont des délits punis d’au moins cinq ans d’emprisonnement, la participation à une association de malfaiteurs est punie de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende.

Livre IV : Des crimes et délits contre la nation, l’Etat et la paix publique

L’appellation d’association de malfaiteurs est-elle excessive vis-à-vis d’un agissement contre la constitution ? Si tel n’est pas le cas, d’autres points sont à ajouter.

Ce parti fait l’apologie du meurtre médicalisé ou « euthanasie », qu’il cherche même à rendre légale. L’apologie de l’homicide est condamnée d’une peine de 5 ans de prison et 45 000€ d’amende. Ceci est donc l’une des conditions pour reconnaître une association de malfaiteurs.

Le Parti Socialiste fait la promotion de la GPA, qui consiste à acheter un enfant à une mère porteuse. L’achat et le commerce d’être humain ne sont ni plus ni moins que de l’esclavage, lequel est puni de 30 ans de prison, avec deux circonstances aggravantes, à savoir le fait que l’esclave est mineur, et que les clients de la GPA aient un statut d’ascendance (adoptive).

Le crime de réduction en esclavage défini à l’article 224-1 A et le crime d’exploitation d’une personne réduite en esclavage définis à l’article 224-1 B sont punis de trente années de réclusion criminelle lorsqu’ils sont commis :1° A l’égard d’un mineur ;

2° A l’égard d’une personne dont la vulnérabilité due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse est apparente ou connue de l’auteur ;

3° Par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par une personne qui a autorité sur la victime ou abuse de l’autorité que lui confèrent ses fonctions ;

4° Par une personne appelée à participer, par ses fonctions, à la lutte contre l’esclavage ou au maintien de l’ordre public ;

5° Lorsque le crime est précédé ou accompagné de tortures ou d’actes de barbarie.Retour ligne automatique

Article 224-1 C

Le Parti Socialiste cherche à faire de la France un « Vivre ensemble », un pays multiculturel, en niant ses racines chrétiennes et en favorisant l’immigration (lui fournissant toujours plus d’électeurs). Cette politique est une violation des Droits de l’Homme, comme ici présentés. Pour mieux nier la culture autochtone Française, ils s’attaquent à toute initiative qui rappellerait et maintiendraient notre histoire, comme par exemple la présence de cette simple statue.

Déclaration des Nations Unies sur les Droits des peuples autochtones :Article 8Retour ligne automatique
1. Les autochtones, peuples et individus, ont le droit de ne pas subir d’assimilation forcée ou de destruction de leur culture.Retour ligne automatique
2. Les États mettent en place des mécanismes de prévention et de réparation efficaces visant :Retour ligne automatique
a) Tout acte ayant pour but ou pour effet de priver les autochtones de leur intégrité en tant que peuples distincts, ou de leurs valeurs culturelles ou leur identité ethnique ;Retour ligne automatique
b) Tout acte ayant pour but ou pour effet de les déposséder de leurs terres, territoires ou ressources ;Retour ligne automatique
c) Toute forme de transfert forcé de population ayant pour but ou pour effet de violer ou d’éroder l’un quelconque de leurs droits ;Retour ligne automatique
d) Toute forme d’assimilation ou d’intégration forcée ;Retour ligne automatique
e) Toute forme de propagande dirigée contre eux dans le but d’encourager la discrimination raciale ou ethnique ou d’y inciter.

L’existence même d’un parti socialiste, fait par sa simple existence l’apologie de l’idéologie la plus meurtrière du XXe siècle, à savoir le socialisme. Cette idéologie dont les composantes les plus meurtrières, à savoir le socialisme soviétique et le socialisme national ont à elles seules plus de 90 millions de morts sur la conscience. À un point tel qu’un délit de « crime contre l’humanité » a dû être créé pour juger cette dernière. Il est intolérable qu’une telle idéologie soit encore revendiquée. Le socialisme a été la cause de nombreux totalitarismes partout dans le monde, des régimes oppressifs, des sévices physiques, torture, emprisonnements arbitraires, avortement et stérilisation forcé, euthanasie et la liste n’est pas fini.

Au vu de ces différentes infractions, je demande que la justice se penche sur le cas du Parti Socialiste, qu’elle le dissolve, et qu’elle condamne chacun de ses membres en regard de ses responsabilités !

Publicités
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s