Le Canyoning a le Quesnoy….

Repropulsé 10 ans en arrière, je me retrouve a Le Quesnoy dans mes années Lycée. Donc voici une aprem ou l’on sèche les cours…. on se met en mayo de bain pour aller dans le torrent qui descend des cimes. l’eau y a un débit irrégulier, des fois pas d’eau le soleil chauve a plus de 30°C l’eau dans les flaque rémanente, et d’un seul coup la source crache une eau glacé avec un débit fou, et d’un coup le torrent se remplis de plus d’un mettre d’eau.
Donc nous somme dans un bassin avec des petits carrelages blancs cassés, de part et d’autre de se bassin rond arrive et repart de l’eau entre des pierres blanches autour du bassin se trouve de l’herbes et des grands sapins. Nous regardons la vu de la vallée, dans le ciel plein d’avions et d’hélico’s militaires, on vois même un mirage en train de faire le plein en vol, on pense a la pollution causé par tous ses avions…. mais ses militaires assure aussi la sécurité de notre cité.
Un peu après un militaire arrive et nous dis de faire attention et de ne pas rester dans le torrent ça peut être dangereux si la source se réveille. puis un cri se fait entendre… il nous dis de sortir vite du bassin car la source va envoyé de l’eau en grande quantité. Alors je me met a la sortie du bassin pour être entrainé par l’eau…. Boum…. elle était si froide qu’elle m’a réveillé…. puis je réfléchis… le plus bizarre, est ce cette source au comportement variable? ou  de voir ça a le Quesnoy ? ou même les rôles étranges de chacun dans se rêve?
Publicités
Cet article a été publié dans Rêves. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le Canyoning a le Quesnoy….

  1. BORRAS dit :

    C’est pas pour dire mais sur ce site, je me demande si les gens savent parler correctement leur langue maternelle …et qui ne la parle pas  » comme il faut » comme on dit, ne la comprend pas plus, et trop souvent vu le bas, très bas niveau, croient bien trop souvent aux dires du café « du commerce ». Franchement, les gars : A commencer par le titre :… à le Quesnoy’ ce n’est pas français dès le CP on apprend qu’on dit  » au Quesnoy  » Confondre CHAUVE ( sans cheveux ) et CHAUFFE ( du verbe chauffer, émettre de la chaleur ) c’est un signe annonciateur du niveau général, et là la cerise sur le gâteau, tu écris une aprem ( avec accent svp) ou ( re-accent !) on sèche les cours ! là je comprends mieux . au lieu de sécher tu ferais mieux d’apprendre un peu, cela éviterait de lire un tel texte. Noms communs, verbes, etc. quel massacre ! C’est annonciateur de votre avenir catastrophique .

    • ultimategiby dit :

      Non, c’est une exception, la ville de Le Quesnoy ne s’élide pas. Cela date de l’époque où la ville était Bourguignonne où on l’écrivait ainsi. Cette originalité s’étend depuis à d’autre ville de la région, c’est le cas de Le cateau ou Le poirier.
      Sinon, je suis dyslexique, et mon ordinateur de l’époque n’avait pas un clavier Français, d’où certain problème d’accent…
      Dites-moi, par curiosité: comment êtes vous arrivé sur ce vieux billet de blog? Vous attendiez-vous à un texte sérieux en lisant le récit d’un rêve tordu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s