Gang Bang – Indochine

Moi je n’aime pas la saint valentin, je hais le monde entier !
Je détèsterai tout tes amis, la vie de famille aussi !
On m’a dit que je suis nul à l’oral, que je n’peut pas mieux faire !
Comme une vie fade et triste à pleurer, moi je ne pense qu’à toi…

Alors viens sur moi, sous mes doigts, sur ma peau, dans ma vie…
Alors lève toi, on est libre de survivre à nos vie !

J’ai des résultats insuffisant, surtout en allemand !
J’ai l’impression de perdre mon temps comme nous l’avions trouvé !
Le prince charmant n’existe pas comme nous l’avions juré !
Un jour ou l’autre on partira, moi je ne pense qu’à toi…

Alors viens sur moi, sous mes doigts, sur ma peau, dans ma vie…
Lève toi, on est libre, on va vivre pour nos vies !

Où tu veux que je te touche, que j’embrasse ?
Où tu veux qye je baise, que je fasse sur la bouche ?
Où tu veux que sur ta bouche, que j’embrasse au delà, tu préfère quoi ? Moi je ne pense qu’à toi !

Alors viens sur moi, sous mes doigts, sur ma peau, dans ma vie…
Alors lève toi, on est libre, on va vivre pour nos vies !

Publicités
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Gang Bang – Indochine

  1. très joli poème plein de pudeur, plein de douceur, tu sais bien que j’aime les mots, et ce soir je te dis bravo j’aime tes mots
    je te souhaite une bonne soirée
    et te fais des bisous tous doux
    Mamie Mandrine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s