Entre foi et raison

Réaction sur une petite dépèche:

Elles croyaient que Dieu allait les soigner et elles en sont mortes. Au moins trois femmes atteintes du virus du sida ont récemment perdu la vie au Royaume-Uni, après avoir arrêté leur traitement rétroviral sur les conseils de leur pasteur, selon une enquête de la BBC à Londres.

La chaîne britannique a recueilli plusieurs témoignages, notamment celui d’une femme dont l’amie a succombé aux prescriptions de son Eglise:

«Elle est allée voir un pasteur. Il lui a dit d’arrêter de prendre ses médicaments et que Dieu était un guérisseur et qu’il l’avait guérie. Mon amie l’a cru. Elle a arrêté son traitement et elle est décédée», raconte cette habitante d’un quartier de l’est de Londres.

Il est vrai que Dieu Guéri, mais c’est abusé…Bien sur il faut prier pour les malade, et demander la guérison. Même si il est dit « demandez et vous recevrez » il est aussi dit « Tu ne mettra pas ton Dieu à l’épreuve ». Accomplir des miracle en temps que thaumaturge n’est pas donné à tout le monde. Que faut il pour accomplir des miracle? Voici une petite liste nessessaire mais pas suffisante:

  • Avoir la foi et savoir que la prière va être exaucée.
  • Le faire sans vouloir se mettre en valeur.
  • Le faire au nom de Dieu et de Jésus Christ pour annoncer leur gloire.
  • Rechercher le Bien.
  • Ne pas tester Dieu.

Bon, c’est une liste non exhaustive, et pas la recette à comment faire des miracles? Un miracle viens de Dieu, est une chose Sporadique. Si l’esprit te donne de lever un paralysé et qu’il remarche, cela ne veut pas dire que tous les boiteux que tu rencontrerons pourront repartir en marchant.

Ce pasteur manque vraiment d’humilité et n’a pas une relation chaste avec Dieu, et cela nuit à tous les groupes de prière qui ont vocation à prier pour les malades. Cela me rappelle Une peinte  du CHR de Lille contre les groupes du renouveau charismatique. Peinte pour exercice illégale de la médecine… pour avoir prié pour les malades. Enfin Bon, à quoi ça rime?  Si quelqu’un est miraculé, alors, on arête le thaumaturge? Au tribunal « Non, je ne l’ai pas guéri, c’est Dieu qui l’as guéri! »

Pour ceux qui n’ont pas compris encore, la prière, c’est sensé aider. soutenir, Si après la prière un malade se sent mieux, c’est que Dieu lui apporte son soutient. Mais si Dieu autorise la maladie d’une personne, c’est pour le bien de son plan. On peu revoir Job qui perd tout et reste fidèle à sa foi, ou Tobit qui trouve la guérison et le bonheur dans la foi. Ainsi demander et prétendre accorder la guérison à tous ceux qui se présentent peut même être un affront à Dieu.

Publicités
Cet article a été publié dans Spiritualité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s