Conflit de génération

Durant cette nuit torride j’ai encore fait des kilomètres.

Je parlais avec Alix que je devais aller rejoindre, et on organisait tout de façon minuté comme sur du papier à musique… en effet, je devais entr’autre m’arrêter à Laon pour récupérer notre bébé, (qu’au passage je n’avais pas encore vu depuis sa naissance) puis je devais la rejoindre à Chaumont pour encore partir ailleurs (je ne sais plus ou).
Une fois planifier, je descend pour me mettre en route, (car j’étais chez mes parents à Saint-Amand) et je dis à mon père que je part. Il m’engueule et m’interdit de partir. Je ne veut pas lui parler de mon bébé dont il ignore l’existence, et du coup impossible de lui dire qu’il est en danger si je ne part pas incessamment sous peu.
Je suis descendu à la cave, ou je pouvais trouvé un moyen de partir rapidement… comment? et bien désolé, la je me suis réveillé plein de sueur mourant de chaud, toujours inquiet pour mon bébé…. il m’a bien fallu 5 minutes en pleine nuit pour réalisé qu’il n’existait pas….      

Publicités
Cet article a été publié dans Rêves. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s