Marionettiste Pierre Bachelet

Le réveille-matin

Et tout me revient

Je l’aime je l’aime

J’ouvre la radio

Torrent de mots

J’aimerais qu’on le dise

Il l’aime il l’aime

Je mets ma chemise

Un coup de peigne

Je bois mon café

Deux sucres à peine

Et mes pensées

Sont toutes les mêmes


C’est insensé


Je l’aime je l’aime


Qu’est-ce qui m’arrive?

Je descends ma rue


Je prends l’avenue


Toujours la même


Feu rouge première


Les gens derrière


Déjà le feu vert


Avenue du Maine


Comme un automate


Je tourne à droite


Déjà les problèmes


La vie les coups


Suis-je un acrobate


Ou suis-je fou?

Mais dis-moi tout


Marionnettiste


J’ai des ficelles à mon destin


Tu me fais faire un tour de piste


Mais où je vais je n’en sais rien

Mais dis-moi tout


Marionnettiste


Mon cœur de bois soudain s’arrête


Que feras-tu de tes artistes


Après la fête?


Je revois la scène


Exactement


Avant-hier


Elle est entrée


Au restaurant


Elle s’est assise


Devant moi


D’un coup j’ai compris


Que dans ma vie


J’avais dormi


Depuis trente ans


Et foudroyé


Par ce tonnerre


Je suis tombé


Dans sa lumière

C’est comme une course


Au corps à corps


Elle n’a qu’un seul mot


Encore encore


Elle n’a qu’un seul cri


L’amour d’abord


Elle n’a plus qu’un corps


Et moi aussi


Et par la fenêtre


On voit Paris


J’ai rêvé peut-être


Où j’ai dormi


Et tout d’un coup


Je vis je vis


Mais dis-moi tout


Marionnettiste


J’ai des ficelles à mon destin


Tu me fais faire un tour de piste


Mais où je vais je n’en sais rien

Mais dis-moi tout


Marionnettiste


Mon cœur de bois soudain s’inquiète


Que va-tu faire de tes artistes


Après la fête?


Et dans l’ascenseur


Cogne mon cœur


Je sonne et je vois


Un mot pour moi


Qui dit oublie-moi


Qui me supplie


Va-t-en ça vaut mieux


Pour tous les deux


Chacun son chemin

Même s’il est triste

Chacun son chagrin

Adieu l’artiste

Et sur le trottoir


J’m’en vais comme ça


Mains dans les poches


J’rentre chez moi


Maréchal Foch


Au bar-tabac


Je prends un café


Et ça me brûle


On n’oublie jamais


On accumule


J’aimerais arrêter


Toutes les pendules


Une voix là-haut


Me dit debout


Mais dis-moi tout


Marionnettiste


J’ai des ficelles à mon destin


Tu me fais faire un tour de piste


Mais où je vais je n’en sais rien

Mais dis-moi tout


Marionnettiste


Mon cœur de bois soudain s’arrête


Que fais-tu donc de tes artistes


Après la fête ?

Ces paroles me reste en tête….. à quoi ça tiens la vie?
Publicités
Cet article a été publié dans Musique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Marionettiste Pierre Bachelet

  1. andre dit :

    Quand on a une chanson dans la tête (pour peu qu\’elle nous plaie) on n\’est quelques jours à la redonner ou se la répéter mentalement. Je trouve que Pierre Bachelet a écrit là une belle composition. TU as bon goût.Entre les os et les cranes un petit divertissement est le bienvenu !!André. J\’attends le prochain billet. Amicalement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s